Mon Rêve d’Or et de Neige – Martin Fourcade

coeur avis blog 7-10

Roman à découvrir chez Marabout.

◄ Résumé ►

Martin Fourcade n’a que 28 ans. Pourtant, il a déjà marqué l’histoire du biathlon et même l’histoire du sport français – si ce n’est mondial – avec ses sept globes de cristal et ses cinq médailles olympiques. Ce carnet de bord retrace le parcours de Martin Fourcade, des Pyrénées de son enfance jusqu’aux sommets de Sotchi, en abordant ses doutes et ses forces, les obstacles rencontrés et les épreuves traversées.

× Avis ×

Je n’ai pas l’habitude de lire des biographies. Je me rappelle vaguement en avoir lu une au lycée dans le cadre des cours et cela n’avait pas déclenché une passion dévorante pour ce genre littéraire – je garde même un souvenir plutôt désagréable d’une lecture qui avait été presqu’un supplice alors que j’adore lire.

Et pourtant, me voilà à m’intéresser à l’autobiographie de Martin Fourcade. Il faut avouer que le champion m’a impressionné lors des Jeux Olympiques de PyeongChang et m’a fait vibrer sur ces courses, moi la novice en biathlon. J’avais envie d’en apprendre plus sur cet homme qui m’a impressionné par sa capacité à repousser ses limites, j’avais envie de découvrir le parcours d’un sportif qui m’inspire et j’avais envie de redonner sa chance à ce genre littéraire. Et puis, je ne sais pas pourquoi, mais j’adore la couverture, alors pourquoi se priver ?

Et je n’ai pas été déçu par la lecture ! L’autobiographie est légère et sincère. Sans vantardise mais sans non plus fausser son humilité, Martin Fourcade raconte son parcours depuis ses débuts jusqu’à ses tous derniers podiums. Entre deux anecdotes sportives, il n’oublie pas de parler des piliers humains qui l’ont amené à se battre et à se dépasser pour atteindre les étoiles. Il évoque sa femme et ses souvenirs d’enfance avec tendresse et pudeur, n’hésite pas à partager quelques une de ses bêtises d’adolescents, témoigne de la rivalité avec son frère Simon.

Mon seul petit regret, c’est que j’aurais apprécié avoir un peu plus de détails sur les courses que Martin évoque au fur et à mesure de son récit. Si j’ai compris que son but n’était pas de nous faire exalter par la narration d’une course à suspens mais plutôt d’analyser comment telle compétition l’a amené à devenir l’athlète qu’il est, j’avoue que j’aurais apprécié un plus « d’action » dans son autobiographie, juste pour continuer de vibrer encore un peu avec lui.

En résumé, c’est un récit sur la passion et le dépassement de soi avec juste ce qu’il faut d’émotions et de souvenirs sans verser dans un sentimentalisme écœurant. Un carnet de bord inspirant et motivant . A l’image de Martin Fourcade.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :